Manon De Pauw. Intrigues

Commissaire : Louise Déry

Artiste : Manon De Pauw

27 février 2009 - 28 mars 2009

Vernissage : 26 février 2009, 17 h 30

La Galerie de l’UQAM inaugurera, le jeudi 26 février prochain à 17 h 30, l’exposition Manon De Pauw. Intrigues, consacrée à l’artiste montréalaise Manon De Pauw, une des figures montantes du milieu de l’art contemporain québécois et canadien. Le commissariat est assuré par Louise Déry.

Exposition

Manon De Pauw. Intrigues réunit des œuvres qui jalonnent le parcours de l’artiste depuis le début des années 2000. Photogrammes, photographies, monobandes, dispositifs performatifs et installations à projections multiples proposent des investigations aussi variées que poétiques de la lumière et de l’image. Le maniement des accessoires, des matières et des couleurs, le déploiement des gestes, des mains et des corps, le recours à divers moyens de captation et de projection mécanique et numérique et l’utilisation de surfaces d’inscription, telles que le papier, la table, l’écran ou la boîte lumineuse, participent de ce protocole d’expérimentation artistique qui génère une écriture visuelle traversée par divers âges de l’image.

Si Manon De Pauw explore l’apparaître de l’image – avec sa part d’imprévisible, sa matérialité en suspens, son potentiel narratif, son empreinte et sa mouvance –, c’est qu’une grande partie de son travail naît dans la chambre noire ou dans la pénombre de l’atelier. Elle sait se saisir de ce souffle si fragile de l’image en train de jaillir sous l’effet de la lumière autant qu’elle parvient à en enregistrer la fluidité lumineuse pour créer ce corps bien tangible de l’image qui s’affirme devant nos yeux.

Les notions de « corps pédagogique », d’« apprenti », d’« épreuve », d’« atelier » ou de « répertoire » présentes dans les titres des œuvres définissent mieux que toutes autres la nature profonde d’une recherche centrée sur l’expérimentation et le processus d’invention de l’image. Silhouettes spectrales, corps en rotation, effets de transparence et d’opacité, lueurs fugaces ou soutenues devant les rayons de la lumière, effets de temporalité multiples et présences sonores nourries par l’arsenal technologique fabriquent un fascinant manège qui ne peut qu’intriguer le regard et relancer notre quête inassouvie d’image.

Catalogue

Un catalogue exhaustif présentant plus d’une soixantaine de reproductions des œuvres de l’artiste, est en cours de préparation. Il s’agira de la première monographie consacrée à Manon de Pauw dont la pratique, malgré son importance, n’a pas encore fait l’objet d’une étude approfondie et reste peu documentée. Le livre reflétera de près le contenu de l’exposition tout en faisant le point sur le parcours de l’artiste depuis les dix dernières années.

L’artiste

Manon De Pauw vit et travaille à Montréal. Son travail a été présenté dans de nombreuses expositions collectives, événements et festivals, au Canada, en Europe et en Amérique Latine, notamment au Musée d’art contemporain de Montréal (2006 et 2008), au Centro Nacional de las artes à Mexico (2006), à la galerie g39 à Cardiff en Angleterre (2005) et au Musée national des beaux-arts du Québec (2004). Parmi ses expositions individuelles, notons celles de la galerie Optica et La Chambre Blanche (en collaboration avec Michel Laforest) en 2006, du centre d’exposition Expression à Saint-Hyacinthe (2005), de la galerie Sylviane Poirier art contemporain (2004) et de DARE-DARE (2003). L’artiste est diplômée de l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM et enseigne la photographie à l’Université Concordia.
manondepauw.com

La commissaire

Commissaire, auteure, éditrice et professeure de muséologie et d’histoire de l’art, Louise Déry détient un doctorat en histoire de l’art (1991). Elle est directrice de la Galerie de l’Université du Québec à Montréal depuis 1997. Elle a été conservateure en art contemporain au Musée national des beaux-arts du Québec et au Musée des beaux-arts de Montréal et a dirigé le Musée régional de Rimouski. Depuis les années 90, elle a travaillé avec quantité d’artistes, a publié près de 50 catalogues d’exposition et a contribué à la promotion du travail de David Altmejd, en tant que commissaire du pavillon du Canada à la Biennale de Venise 2007. Elle a remporté en 2007, année de sa création, le prix de la Fondation Hnathyshyn pour l’excellence de sa contribution comme commissaire d’exposition au Canada.

Les activités publiques gratuites

L’atelier ouvert
Tous les jeudis du mois de mars, de 15 h à 18 h

Un espace installatif et performatif occupe la petite salle de la galerie. On y retrouve un dispositif de projection composé d’une table lumineuse, de caméras, de projecteurs, de papiers et matériaux divers. Lors de séances de travail en solo ou avec la complicité d’artistes qui ont marqué son parcours, Manon De Pauw effectuera un travail sur la présence performative, l’image et la lumière. Le public sera témoin d’un processus de création en direct, dans une ambiance de concentration feutrée et d’attention portée aux gestes posés. Actions performatives, structures chorégraphiques, tâches répétitives et expérimentations spontanées habiteront ce lieu de recherche qu’est l’atelier ouvert, transformant ainsi son dispositif spatial et visuel.

5 mars – en solo
12 mars – en solo
19 mars – avec Danièle Desnoyers, chorégraphe
26 mars – avec Sylvie Tourangeau, performeuse

Nuit Blanche avec Manon De Pauw et Nancy Tobin
Horaire : 22 h à minuit

La Galerie sera ouverte de 20 h à 3 h
Lors de la Nuit Blanche, Manon De Pauw improvisera dans l’atelier ouvert avec l’artiste sonore Nancy Tobin. Elles construiront ensemble un espace visuel et sonore, jouant avec l’intensité des couleurs et des fréquences, manipulant des matières autant visibles qu’invisibles. Les deux artistes ont déjà eu l’occasion de collaborer dans le cadre de la pièce Là où je vis de la chorégraphe Danièle Desnoyers (Le Carré des Lombes). La Nuit Blanche sera l’occasion de faire cohabiter une fois de plus leurs deux univers.

Nancy Tobin est une artiste sonore et une conceptrice pour les arts de la scène. Ces vingt dernières années, ses conceptions pour metteurs en scène et chorégraphes ont été présentées au Festival Transamérique, au Festival d’Avignon, à l’Edinburgh International Festival et au Berliner Festwochen. Spécialisée dans l’amplification de la voix pour le théâtre, Nancy Tobin intègre des systèmes de haut-parleurs inusités afin de transformer, de moduler et de façonner les sons. Elle termine présentement DelayToys-Berceuses, une composition portant sur la mémoire, le ludisme, le silence et la contemplation.
www.mmebutterfly.com

Conférence de Manon De Pauw à la Galerie dans le cadre des Midis art contemporain

Le 18 mars, à 12 h 45

Midi art contemporain

Les mercredis, de 13 h à 13 h 45

Un médiateur effectue un parcours commenté des œuvres et répond aux questions du public. Activités gratuites, ouvertes à tous et sans réservation.

 

Œuvres liées

Publication liée

Extrait - Performance lors de la Nuit blanche de Montréal (2009)