Roni Horn
Saying Water

2001

Disque compact et pochette
Durée : 61 min 35 s
14 x 12,4 cm
Produit par le Dia Center For The Arts

L’artiste américaine Roni Horn explore le changement – de l’identité et du genre, des paysages et phénomènes naturels, du langage et de sa signification – par le biais de la photographie, de la sculpture, de l’installation, du dessin et des écrits. À partir de 1975, sa découverte des paysages d’Islande l’influence grandement dans sa pratique. Dans Saying Water (2001), l’artiste livre de sa propre voix un texte poétique et philosophique sur la relation de l’humain à l’eau. Le disque comprend deux pièces : October 17, 2001 – February 17, 2002 et February 27, 2002 – June 16, 2002. Produit par le Dia Center for the Arts, il accompagne deux expositions solos de l’artiste intitulées Blah, Blah, Blah, part 1 et Blah, Blah, Blah, part 2 (2002). Dans le cadre du Mois de la Photo à Montréal en 2011, la Galerie de l’UQAM a accueilli l’œuvre Some Thames [Quelques Tamise] (2000) de Roni Horn, qui présentait 80 vues différentes de la surface de la Tamise. La métaphore de l’eau constitue un thème récurrent dans la pratique de l’artiste qui lui permet d’aborder le caractère fugitif et contingent de la réalité.

Exposition liée