Raymond Lavoie
Salle des maquettes (version 2)

1995

Acrylique sur toile (18 éléments de dimensions variées)
660 x 274 cm (dimensions de l’ensemble)
2007.7.1-18
Don de l’artiste

Cette œuvre de Raymond Lavoie s’inscrit à l’intérieur d’un volet de sa production caractérisé par l’insertion de données figuratives (personnages, éléments architecturaux ou sculpturaux) au sein d’un espace pictural en apparence abstrait. Plutôt que d’opter pour la force persuasive du simulacre, du trompe-l’œil ou de la parfaite représentation, l’ensemble se joue du travestissement, d’une double présence à la surface des tableaux. Sous une fine couche de couleur, sont perceptibles des paysages, des natures mortes et pièces de mobilier. La couleur s’étend comme un voile, une fine pellicule semi-transparente dont la fonction est de cacher et de dévoiler simultanément des motifs figuratifs. Malgré le réel que cette peinture convoque, nous n’avons accès qu’au fantôme de celui-ci. Chez Lavoie, le recouvrement de la surface a principalement pour effet de nous rendre encore plus attentifs à l’image sous-jacente, rendue ainsi à peine visible.Ces œuvres laissent libre cours au désir de fixer un sens malgré les nombreux écrans qui s’interposent entre le motif et le regard et qui agissent, tout compte fait, bien plus comme des révélateurs que comme des obstacles à la production du sens.

Exposition liée