Stéphane Gilot
Multiversité (plans d’évasion)

2012

Aquarelle, graphite et crayon de couleur sur papier Arches
56,5 x 76 cm (non encadré)
75 x 95 cm (encadré)
2014.4
Don de l’artiste

Le travail de Stéphane Gilot propose une lecture critique et imaginative de l’architecture via installations, dessins et maquettes. L’artiste crée des mondes utilisant certains éléments du patrimoine construit et avançant des alternatives inventives à l’organisation actuelle des villes. Les aquarelles de Gilot s’inscrivent dans le cadre de MULTIVERSITÉ/Métacampus, résultat d’une résidence à la Galerie de l’UQAM en 2012. Cette installation intégrant plusieurs médiums prend la forme d’une maquette d’un campus universitaire utopique s’inspirant des bâtiments phares de l’UQAM. Présentées avec l’installation, les aquarelles de la série Multiversité esquissent une Montréal futuriste. Dans Multiversité (plans d’évasion), on peut facilement reconnaitre le Cœur des sciences de l’UQAM, la Biosphère et la Ronde.

Exposition liée