Yann Pocreau
CHUM / Construction 2

2014-2016

Épreuve numérique
109 x 140 cm
2018.17
Édition 2/3
Don de l’artiste

La recherche artistique de Yann Pocreau interroge les points de contact entre lieux et lumières afin d’en offrir une interprétation sensible, matérialiste et narrative. Les œuvres CHUM / Construction 1, 2, 3 et Ampoules de Yann Pocreau, toutes représentées dans la Collection d’œuvres d’art de l’UQAM, s’inscrivent dans le cadre de l’Œuvre processus de l’artiste, un projet d’intégration des arts à l’architecture du nouveau Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Une première dans l’histoire du « 1 % » au Québec, l’Œuvre processus de Yann Pocreau n’est pas une sculpture ou une œuvre en deux dimensions, comme c’est le cas dans la majorité des projets d’intégration à l’architecture. Plutôt, elle prend la forme d’une résidence d’artiste de 7 ans au sein de l’important chantier de construction, laquelle se conclura en 2021 par la réalisation d’un livre d’artiste. L’une des principales activités de Pocreau durant cette résidence est la réalisation de photographies du chantier : CHUM / Construction 1, 2 et 3, sont issues de ce travail. Elles donnent à voir des éléments architecturaux dépouillés et des matériaux de construction en transit, évoquant d’office le caractère éphémère des chantiers de construction.

En portant une attention particulière à la rencontre entre la matérialité du bâtiment et la lumière qui l’habite, les photographies de Pocreau jettent un regard poétique et ouvert sur notre relation à l’espace bâti. Dégarnie de ses murs, la structure des bâtiments exprime librement sa volumétrie et les qualités de ses matériaux, dans un jeu formel qui s’articule autour d’une composition quasi abstraite. Dans CHUM / Construction 1 et 3, la lumière se reflète sur certaines surfaces avec un éclat tel qu’elle dissimule des portions entières de l’architecture sous un blanc chatoyant. Cette immixtion de la lumière confère aux lieux une prestance solennelle et nourrit un sentiment de transcendance, que l’on pourrait relier à l’utilisation symbolique de la lumière dans l’iconographie religieuse – une question abordée par l’artiste dans l’œuvre Superposition 24 K, elle aussi incluse dans la Collection d’œuvres d’art de l’UQAM.

Expositions liées

Yann Pocreau. Patrimoines

Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux, Galerie Les 3C, arrondissement LaSalle

26 octobre 2017 - 25 novembre 2017

Yann Pocreau. Patrimoines

Maison de la culture Mercier, arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

13 janvier 2018 - 18 février 2018