Légende
Maryse Goudreau, La constellation du béluga (image tirée de la vidéo), 2019-2021, vidéo, noir et blanc, couleur, son, 5 min 36 s

Temps longs : dernier volet du projet QUADrature

24 février 2021

Commissaire : Bénédicte Ramade
Artistes : Maryse Goudreau, Kelly Jazvac, Clara Lacasse, Jessica Slipp
Dates : Dès le 11 mars 2021
Inauguration virtuelle : jeudi 11 mars, 17 h

La Galerie de l’UQAM dévoile Temps longs, le quatrième et dernier chapitre de son projet QUADrature conceptualisé spécifiquement pour l’écran. Elle s’associe de nouveau avec le studio de design montréalais LOKI pour le graphisme Web. Après avoir exploré plusieurs dimensions identitaires et politiques liées de près au corps et à l’humain dans les trois premiers volets, Temps longs élargit l’angle de vision vers des considérations planétaires et environnementales.

Sous le commissariat de Bénédicte Ramade, l’exposition virtuelle présente le travail des artistes Maryse Goudreau, Kelly Jazvac, Clara Lacasse et Jessica Slipp, et examine les différentes temporalités – de pause, d’accélération, de décélération – auxquelles sont soumis l’humain et son environnement.

Extrait du texte de la commissaire :
« Les temps de l’Anthropocène, ère de l’agentivité géologique de l’humanité, sont des temps longs, profonds, paradoxaux aussi, car ils sont autant forgés et canalisés par des siècles d’exploitation qu’ils sont imprévisibles, leurs effets erratiques déstabilisant toujours plus rapidement le cours des civilisations. Avec la pandémie, le temps des humains s’est ralenti, tandis que celui du système terrestre a continué sa course affolée. Une disjonction qui sous-tend les projets auxquels quatre artistes ont voué une partie de leur existence. Ces temps longs sont ceux de l’ascèse scientifique, de l’imprégnation avec son sujet, de l’éthique de la recherche et du respect environnemental, lesquels s’accordent mal avec la temporalité vive de la crise. Le temps long, c’est celui de la responsabilité vis-à-vis de son objet de création. »