La vie des choses

MOMENTA | Biennale de l'image

Commissaire : María Wills Londoño

Artistes : Laura Aguilar, Kader Attia, Patricia Domínguez, Chun Hua Catherine Dong, Jeneen Frei Njootli, Gauri Gill, Jérôme Havre, Keyezua, Rafael Ortega, Victoria Sin, Cauleen Smith, Camille Turner

5 septembre 2019 - 13 octobre 2019

Vernissage : 4 septembre 2019, 17 h 00

Quartier général : Galerie de l’UQAM et VOX, centre de l’image contemporaine

Commissaire : María Wills Londoño, en collaboration avec Audrey Genois et Maude Johnson

Horaire spécial MOMENTA :
Mardi – vendredi, 12 h – 18 h
Samedi – dimanche, 11 h – 17 h

Du 5 septembre au 13 octobre 2019, à la Galerie de l’UQAM et à VOX, centre de l’image contemporaine, MOMENTA présente La vie des choses, une exposition thématique prenant la forme d’une double proposition en deux lieux distincts. L’édition 2019 de la biennale propose une percée dans la vie des choses, faisant dialoguer leurs dimensions consuméristes et symboliques. Les œuvres exposées témoignent la pluralité des manières dont les objets sont consommés ou vécus, et ce qu’ils nous disent sur nos façons de vivre et de penser.

Générant une conversation alimentée par les œuvres de vingt-deux artistes, l’exposition thématique conjugue quatre volets : à la Galerie de l’UQAM sont explorés les volets « Objets culturels et culture matérielle » et « Êtres chosifiés ou objets humanisés » ; à VOX sont explorés les volets « L’absurde comme contre-récit de l’objet » et « Nature morte à l’ère de la crise environnementale ».

Les artistes

Galerie de l’UQAM : Laura Aguilar (États-Unis), Kader Attia (Algérie/France), Patricia Domínguez (Chili), Chun Hua Catherine Dong (Chine/Canada), Jeneen Frei Njootli (Canada), Gauri Gill (Inde), Jérôme Havre (France/Canada), Keyezua (Angola), Rafael Ortega (Mexique), Victoria Sin (Canada/Royaume-Uni), Cauleen Smith (États-Unis), Camille Turner (Canada)

VOX : Elisabeth Belliveau (Canada), Maeve Brennan (Royaume-Uni), Peter Fischli et David Weiss (Suisse), Felicity Hammond (Royaume-Uni), Anouk Kruithof (Pays-Bas), Taus Makhacheva (Russie), Bridget Moser (Canada), Meagan Musseau (Canada), Juan Ortiz-Apuy (Costa Rica/Canada)

L’exposition

Au regard des enjeux de consommation qui caractérisent notre époque, les objets se voient accorder une étourdissante visibilité et deviennent, ironiquement, invisibles en raison de cette accumulation démesurée. Pour son édition 2019, la biennale s’intéresse aux univers qui se construisent entre les individus et leur environnement, elle met en lumière les transferts qui s’opèrent entre sujet et objet.

MOMENTA appelle un dépassement de la polarisation entre symbolique et fonctionnel au sein des économies de l’objet. Pour ce faire, la biennale s’appuie sur quatre volets thématiques, qui permettent d’imaginer différemment les relations entre les êtres humains et les objets. Hébergeant une déclinaison d’idées liées aux questions de consommation, ces volets entrelacent des pistes variées pour éclairer la lecture des œuvres exposées. Ils rendent possible d’envisager la complexité des connotations et des résonances que prennent les choses dans les sociétés contemporaines.

Volets présentés à la Galerie de l’UQAM

Objets culturels et culture matérielle
La culture matérielle est fondée sur le rapport que les sociétés entretiennent avec les objets qui les entourent, dont l’héritage complexe se révèle dans leurs rôles au sein des systèmes de croyances religieuses et spirituelles, mais aussi, plus largement, au sein de la croyance au produit de consommation.

Êtres chosifiés ou objets humanisés
De nombreux éléments dans le monde des objets servent d’extensions au corps humain. Suivant cette logique, le corps devient objet et l’objet devient corps : on assiste à une marchandisation des propriétés anatomiques – et des personnes – ainsi qu’à une vitalisation du matériel. 

À propos de MOMENTA

MOMENTA | Biennale de l’image, anciennement Le Mois de la Photo à Montréal, est une manifestation artistique internationale vouée à l’image. Basée à Montréal, la biennale a lieu tous les deux ans depuis 1989. Ses activités comprennent des expositions, des évènements publics, des programmes éducatifs, des collaborations artistiques et sociales, et plus encore. Au cours des 8 dernières éditions, la biennale a présenté au-delà de 450 artistes et a rejoint un public s’élevant à plus de 2 millions de personnes. L’édition 2017 de MOMENTA a compté 171 584 visites d’expositions.
momentabiennale.com

La commissaire

María Wills Londoño est chercheuse et commissaire d’exposition. Ses principaux travaux portent sur le caractère instable de l’image contemporaine et offrent des points de vue novateurs sur le visage urbain de l’Amérique latine. Mentionnons entre autres les expositions Urbes Mutantes: Latin American Photography 1944-2013, Latin Fire. Otras fotografías de un continente et Fernell Franco, Cali clair-obscur, présentées à l’International Center of Photography de New York, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain à Paris, au Círculo de Bellas Artes de Madrid (PHotoESPAÑA), au Centro de la Imagen de Mexico et au Museo de Arte del Banco de la República à Bogotá, où elle a été responsable des expositions temporaires de 2009 à 2014. En 2018, elle développe un projet de recherche visant à recontextualiser la collection du Musée d’art moderne de Bogotá, interrogeant le concept de modernité, et dont la synthèse a pris la forme de l’exposition The Art of Disobedience. Elle a fondé puis dirigé, jusqu’en 2018, le programme Visionarios de l’Instituto de Visión ayant pour mission de mettre en lumière les figures essentielles de l’art conceptuel colombien.

La publication

MOMENTA 2019 serait incomplète sans son catalogue, offert en français et en anglais, coédité avec la prestigieuse maison d’édition allemande Kerber Verlag. Apport substantiel aux expositions, cette publication fait la promotion des artistes et contribue à approfondir le thème en proposant de multiples pistes de réflexion. Elle rassemble des textes inédits signés par Amanda de la Garza (Mexique), Anne-Marie Dubois (Canada), Maude Johnson (Canada), Dominique Quessada (France) et María Wills Londoño (Colombie). Kapwani Kiwanga (Canada/France) et Maryse Larivière (Canada) y présentent chacune une proposition artistique exclusive. Le catalogue sera lancé à l’ouverture officielle de la biennale, le 4 septembre 2019.
45 $, 168 pages, disponible en français et en anglais

Partenaires

 

Activités liées

Conférence de Jérôme Havre

10 octobre 2019

En collaboration avec le Programme ICI
Université du Québec à Montréal, local J-6180
6e étage du pavillon Judith-Jasmin
Entrée libre

Les objets comme reflets de soi

21 septembre 2019

Ateliers dans le cadre de MOMENTA 2019

Samedi 21 septembre, 10 h 30 – 12 h
Dimanche 29 septembre, 10 h 30 – 12 h

Galerie de l’UQAM
Bilingue
Entrée libre
Réservations requises

Parcours vidéo