Jean-Pierre Aubé. Electrosmogs

Commissaire : Louise Déry

Artiste : Jean-Pierre Aubé

RAMradioartemobile, Rome

15 mai 2015 - 27 juin 2015

Vernissage : 14 mai 2015, 17 h 00

L’artiste québécois Jean-Pierre Aubé et l’équipe de la Galerie de l’UQAM sont dans les derniers préparatifs pour la série d’interventions qui sera réalisée lors des journées d’ouverture de la Biennale de Venise (6 au 8 mai). Le public est invité à suivre l’aventure par le biais des comptes rendus quotidiens qui seront partagés sur les réseaux sociaux et sur le site Web de la Galerie. L’événement sera suivi d’une exposition de l’artiste à RAM radioartemobile à compter du 14 mai et dont l’ouverture sera soulignée par la tenue d’une table ronde sur la prolifération des fréquences radio. Ce double projet est commissarié par Louise Déry et appuyé par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

Rome : Ouverture de l’exposition Electrosmogs à RAM radioartemobile et table ronde

Le vernissage de l’exposition Electrosmogs de Jean-Pierre Aubé se tiendra le jeudi 14 mai, dès 19 h. Celle-ci mettra en relation le projet V.L.F. Natural Radio – réalisé en Finlande, en Écosse et au Québec et proposant en son et en images des basses fréquences émanant de phénomènes naturels tels que les aurores boréales – avec la série Electrosmogs. Deux nouvelles œuvres vidéographiques y seront présentées : Electrosmog Venezia, réalisée dans le cadre de la Biennale de Venise et Radio Vaticana, qui présente une captation du signal de Radio Vatican, l’un des plus importants sites d’émission de fréquences radio au monde.

L’ouverture de l’exposition sera précédée d’une table ronde organisée par RAM radioartemobile à 17 h, et réunira différents profils de chercheurs et penseurs autour de la question des fréquences radio.

Participants 
Jean-Pierre Aubé, artiste
Louise Déry, historienne de l’art, commissaire de l’exposition
Giuseppe Di Giugno, physicien dont la recherche  à partir des années 70′ se concentre sur l’audio digitale, fondateur de IRIS
Michelangelo Lupone, compositeur, chercheur, créateur de paysages sonores
Cristian Stanescu, astrophysicien
Luca Zevi, architecte et urbaniste

Démarche de l’artiste

Diplômé de la maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM, Jean-Pierre Aubé est reconnu pour son travail de représentation sonore et visuelle des basses fréquences et des fréquences radio à partir de méthodes et de technologies ingénieuses qui lui permettent d’ausculter la magnétosphère et l’espace. Il est devenu, au fil des années, une sorte d’artiste explorateur qui, muni d’antennes insolites, de récepteurs radio, de logiciels de sa propre création et de quincaillerie informatique variée, capte une variété de fréquences dont il modélise les données en d’étonnants paysages présentés au moyen de chartres, de photographies, d’enregistrements audio et de vidéos.

Pour la commissaire Louise Déry, Jean-Pierre Aubé est un paysagiste d’un genre inédit. Magicien des ondes et du son, il attire notre attention sur une part invisible du monde qui nous entoure, sur sa poésie, son écologie et les périls qui le guettent. Elle rappelle que « de tout temps, les artistes ont observé le ciel. Je vois Jean-Pierre Aubé comme un héritier de la grande tradition romantique, debout devant l’espace sidéral, l’écoutant autant que le regardant, capable d’en évoquer la démesure, nous laissant songeurs devant son immensité encombrée par les effets d’une empreinte technologique inéluctable. Dans notre époque où le ciel se vend par morceaux pour accommoder la demande en communication et où des pouvoirs redoutables s’exercent pour dissimuler ou épier le contenu des transmissions, le travail de Jean-Pierre introduit de vastes considérations sur le respect et l’abus de la planète et de ce qui l’entoure, et sur les effets qui en résultent pour chaque être humain ».
www.kloud.org

Louise Déry

Ph.D. en histoire de l’art, Louise Déry dirige la Galerie de l’UQAM depuis 1997, après avoir été conservatrice au Musée national des beaux-arts du Québec et au Musée des beaux-arts de Montréal. Elle a réalisé de très nombreuses expositions accompagnées de catalogues (Rober Racine, Dominique Blain, Raphaëlle de Groot, Nancy Spero, David Altmejd, Michael Snow, Giuseppe Penone, Shary Boyle, Sarkis…) dont une trentaine présentées en Europe, en Turquie, aux États-Unis et en Asie. Elle a été commissaire du pavillon du Canada à la Biennale de Venise avec une exposition sur David Altmejd (2007) et y a présenté une performance de Raphaëlle de Groot en 2013.

La Biennale de Venise et le Québec

Créée en 1895, la Biennale de Venise accueille les représentations nationales de pays dotés de pavillons, de même que des expositions internationales officialisées par la Fondation de la Biennale qui les confie à des commissaires de renom. Outre la présence de quelques artistes du Québec sur une période de trente ans, depuis 1990, trois Québécois ont représenté le Canada à la Biennale, soit Geneviève Cadieux (1990), Jana Sterbak (2003) et David Altmejd (2007), auxquels s’ajoutent BGL en 2015. En 2013, la commissaire Louise Déry y présentait une performance de Raphaëlle de Groot. C’est dans la suite de cette initiative que s’inscrit le projet Electrosmog Venezia de Jean-Pierre Aubé.

RAM radioartemobile

Plateforme d’art contemporain située à Rome, dédiée à la recherche visuelle et sonore. RAM, née en 2004, a créé le SoundArtMuseum, une archive permanente d’œuvres sonores disponible en ligne. RAM LIVE, la radio Web de RAM, dédiée à l’art contemporain, diffuse en continu 24 heures par jour.
http://live.radioartemobile.it

Appuis

Œuvre liée

Documents liés