Légende
Vue de l’exposition Loin des yeux près du corps, 2012, Galerie de l’UQAM

Cette semaine à la Galerie de l’UQAM

20 juin 2020

Cette semaine, la Galerie de l’UQAM vous invite à explorer l’influence de la caricature et de la satire sur les productions contemporaines, les traces de l’exposition collective Loin des yeux près du corps (2012) ainsi que l’œuvre web Black Room (2017) de Cassie McQuater, proposée par une des membres du Laboratoire NT2.

De plus, du nouveau chez nos collègues Un et un font mille et Vie des arts : un appel aux artistes pour l’un et un site web revampé pour l’autre.

Caricature et satire graphique

Exposition vedette
Gérald Panighi (2006)
[Archives de l’exposition]

Autres propositions
Oscar Cahén, Sans titre (1952)
[Œuvre de l’exposition virtuelle L’art au Canada comme acte d’histoire]

John Wilson Bengough, Canada’s Laocoon or Virgil on the Political Situation (1873)
[Œuvre de l’exposition virtuelle L’art au Canada comme acte d’histoire]

Paraskeva Clark, Petroushka (1937)
[Œuvre de l’exposition virtuelle L’art au Canada comme acte d’histoire]

Ressources complémentaires
« La représentation interdite », table ronde avec Alun Williams, Dominic Hardy et Michael Blum (2015)
[Organisée par l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM]

Peggy Davis, « Le Serment des Horaces face à la satire graphique » (2012)
[Article de RACAR, revue d’art canadienne]

Échos d’une exposition : Loin des yeux près du corps

Commissaire : Thérèse St-Gelais
Artistes : Ghada Amer, Caroline Boileau, Louise Bourgeois, Marie-Claude Bouthillier, Geneviève Cadieux, Caroline Gagné, Betty Goodwin, Anne-Marie Ouellet, Kiki Smith, Angèle Verret

13 janvier – 18 février 2012

« Cette conception politique de l’art permet de mieux saisir la ligne de pensée qui lie le projet d’exposition et le colloque. Elle permet aussi de concevoir ce projet collaboratif comme volonté de se dégager des normes discursives. En s’adressant aux historiennes, théoriciennes, auteures et artistes, la commissaire rappelle l’importance de réfléchir sur la théorie et la création pour laisser place à un discours ou à une œuvre créative, non conforme aux structures normatives. »
-Dominique Allard, compte rendu de la publication accompagnant l’exposition, esse arts + opinions, 2012, p. 84

Les coups de <3 du Labo NT2

Coup de <3 de : Lisa Tronca, adjointe de recherche

Titre : Black Room
Artiste : Cassie McQuater
Année : 2017

Black Room est un jeu vidéo narratif sur navigateur par l’artiste Cassie McQuater. L’œuvre nous fait voyager à travers des environnements baroques où se mélangent phrases oniriques, motifs kitchs et héroïnes tirées de jeux d’arcade. Ces réminiscences pixellisées s’offrent à nous comme espaces de réflexion et de résistance face à la culture du jeu vidéo et à l’expérience du web contemporain.

Chez nos collègues : Un et un font mille

Un et un font mille, en collaboration avec l’Institut Goethe, l’École d’innovation sociale Élisabeth Bruyère, Percolab et Présâges, lance un appel aux artistes pour le projet HABITATS. Un forum arts, sciences et consultations publiques, celui-ci invite les artistes à réfléchir la vieillesse et les différentes manières d’envisager l’habitat.

« Les questions suivantes seront abordées au cours de ce forum : comment voulons-nous habiter notre vieillesse ? Comment créer des habitats qui répondent à nos besoins d’humains vieillissants ? Comment créer des liens remplis de vitalité entre les aînés, les proches aidants, les communautés, les sociétés et avec soi-même ? »

Chez nos collègues : Vie des arts

La revue Vie des arts a lancé il y a quelques jours son tout nouveau site web! Profitez d’une panoplie de contenus rendus accessibles par cette nouvelle mouture.

« Plus de 1000 articles au format HTML, 258 revues PDF consultables, chaque mois 3 articles gratuits de votre choix, une mise en page élégante, une actualisation régulière… Conçue par Vortex Solution, cette nouvelle plate-forme jette des ponts entre le futur et le passé de notre revue, avec une seule obsession : changer pour continuer, continuer de changer. »