Légende
Angela Grauerholz, Red, 2008, épreuve numérique au jet d’encre sur papier Arches, 106 x 70,5 cm. Collection d’œuvres d’art de l’UQAM (2010.4)

Cette semaine à la Galerie

20 juillet 2020

La Galerie de l’UQAM vous invite à jeter un coup d’œil à quelques monochromes présents dans sa collection, à son exposition antérieure Point de chute (2001) ainsi qu’à l’œuvre i don’t want you to miss me (2015), coup de <3 de la semaine du Laboratoire NT2.

De plus, un évènement à mettre à votre agenda : plusieurs de nos collègues s’allient afin d’organiser une discussion virtuelle autour des abus de pouvoir dans les organisations artistiques du Québec le 10 aout prochain. Plus d’informations ci-dessous!

Monochromes

Publication vedette
Stéphane La Rue. Retracer la peinture (2008)
[Catalogue d’exposition complet]

Autres propositions
Stéphane La Rue, Extension (2001-2004)
[Œuvre de la Collection]

Angela Grauerholz, Red (2008)
[Œuvre de la Collection]

Françoise Sullivan, Rouge-terre (2004)
[Œuvre de la Collection]

Gwenaël Bélanger, Carré gris (2010)
[Œuvre de la Collection]

Angèle Verret, Figurer le gris (2000)
[Œuvre de la Collection]

Ressource complémentaire
« Bleu de bleu : une installation artistique du professeur Alain Paiement »
[Capsule vidéo de UQAM.tv]

ÉCHOS D’UNE EXPOSITION : POINT DE CHUTE

Commissaire : Louise Déry

Artistes : David Altmejd, Raphaëlle de Groot, Jérôme Fortin, Marie-Josée Laframboise, Manuela Lalic

2 au 31 mars 2001

« Par le mouvement qui se fait ou se ferait entre le lieu tactile et le lieu de la pensée, dans cet entre-deux qui laisse place aux intuitions, à l’expérimentation, à la poésie, au feuilletage du temps, l’art refait irruption dans le présent et repose la question de son déploiement autant que de son état naissant, de son empreinte physique autant que de son état pensant. »
– Louise Déry, extrait du catalogue Point de chute (2001), p. 25

LES COUPS DE <3 DU LABO NT2

Coup de <3 de : Alexandra Boilard-Lefebvre, adjointe de recherche à l’Observatoire de l’imaginaire contemporain

Titre de l’œuvre : i don’t want you to miss me
Artiste : Molly Soda
Année : 2015

L’œuvre i don’t want you to miss me, désormais hors ligne, est un zine numérique qui explore les thèmes de l’intimité et de la vulnérabilité. Molly Soda, dont le corps est habituellement montré dans ses performances en ligne, se dévoile ici en révélant son espace personnel par l’entremise de photographies et de GIFs animés. Les espaces de la chambre à coucher et du bureau, les fragments de textes écrits au “je” ainsi que l’esthétique DIY de l’ensemble contribuent à créer une performance de l’intime convaincante, qui brouille les mondes numériques et physiques, réels et fictionnels.

Chez nos collègues : STUDIO XX, FEMINIST MEDIA STUDIO, LA CENTRALE, ARTICULE

Le 10 aout prochain, Studio XXFeminist Media StudioLa Centrale galerie Powerhouse et articule vous invitent à participer à une discussion communautaire sur les abus de pouvoir.

Lundi 10 aout 2020, 16 h – 18 h
En ligne
En français et en anglais

Inscriptions : ateliers@studioxx.org

« Plusieurs espaces artistiques féministes de Montréal se réunissent pour répondre à la vague actuelle de dénonciation d’abus de pouvoir dans les organismes artistiques du Québec. Nous reconnaissons le courage collectif de celleux qui se sont exprimé-e-s, et nous voulons proposer cette discussion spontanée comme une réponse urgente au besoin de solidarité et de dialogue. Notre objectif est de partager, d’écouter et de réfléchir. Comment pouvons-nous passer de conversations confidentielles à une discussion collective et faire un état des lieux sincère de nos expériences? Quels outils pouvons-nous développer ensemble pour nous soutenir mutuellement, déconstruire les comportements toxiques et cultiver une responsabilité commune dans la communauté artistique? »