Janet Werner
Dawna

2001-2006

Huile sur toile
73,6 x 86,4 cm
2009.14
Don de l’artiste

Dawna fait partie d’un ensemble de deux tableaux qui présente des versions alternatives d’un même sujet. Exemplifiant deux manières de peindre chez Janet Werner, ces portraits laissent transparaitre le pouvoir expressif de la matière picturale. L’artiste transforme une figure existante, à partir d’une insistance sur certains détails de sa tenue, par la création de textures et l’application de couches successives ou par le jeu sur l’échelle et l’arrière-plan.

Chaque tableau représente une période distincte de la production de l’artiste et montre des transformations de son traitement de la matière picturale. Le tableau Dawna appartient à un groupe de portraits inspirés d’images puisées dans des revues de mode. On perçoit, à l’intérieur de cette œuvre, des références à la photographie, notamment dans la pose du personnage et dans le cadrage mettant en valeur le visage du sujet. Dawna II, peint trois ans plus tard, se distingue de sa source imagée et amorce une transition vers une nouvelle série de portraits. Celle-ci s’ouvre sur un autre éventail de sources iconographiques, incluant figurines de porcelaine, poupées, personnages de boules à neige, miniatures du XVIIIe siècle et autres figures populaires.

Le rapprochement de ces deux tableaux permet d’observer un passage de l’image à la matière dans la création de l’artiste, à l’issue duquel se renouvelle le pouvoir expressif de la peinture : le tableau le plus récent affiche un style plus libre et montre une exacerbation de la facture expressionniste. Peintre de grand talent, capable de faire croire à la présence des personnages représentés, Janet Werner s’attache à l’exploration des sentiments d’isolement et d’aliénation. Dans ses portraits, les figures dégagent une impression d’introversion, notamment par l’accent mis sur le regard qui, bien qu’il capte l’attention du spectateur, semble tourné vers l’intériorité du personnage.