Gwenaël Bélanger
Best Of (Partition 2)

2007

Épreuve numérique à jet d’encre sur papier
101,5 x 86 cm, édition 2/5
2012.6
Don de l’artiste

Le projet Best Of est inspiré de l’image mythique de Jimmy Hendrix brisant sa guitare sur la scène du Monterey Pop Festival en 1967. Gwenaël Bélanger inscrit ce geste identifié au spectacle rock dans un contexte totalement différent en reconstituant un lieu le plus neutre possible, détaché des affects liés au spectacle. Best Of (Partition 2) est la deuxième image d’une série de 8 représentant les guitares réduites en miettes. Les 8 clichés constituent les traces de l’action emblématique présentée dans la courte vidéo, Best Of (Vidéo). Le fait de les fracasser au sol et de documenter l’action n’est pas sans rappeler l’éclatement des miroirs dans Carrés gris. Cette destruction intentionnelle, cette action irréversible est une forme de remise en question du statut de l’image, préoccupation principale dans le processus créatif de l’artiste.