Gregory Forstner

Réalisée par la Galerie de l’UQAM et la Galerie Jocelyn Wolff dans le cadre d’un échange entre la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et le Québec

Artiste : Gregory Forstner

13 janvier 2006 - 11 février 2006

Vernissage : 12 janvier 2006, 17 h 30

La Galerie de l’UQAM et la Galerie Jocelyn Wolff inaugurent, le 12 janvier prochain, à 17 h 30, l’exposition de l’artiste niçois Gregory Forstner. L’événement est présenté dans le cadre d’un échange entre la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et le Québec, grâce à l’appui financier du Consulat général de France à Québec, de la Galerie Jocelyn Wolff et de la Galerie de l’UQAM.

L’exposition

Gregory Forstner propose une exploration de la peinture en relation avec l’histoire de l’art, histoire qu’il traite comme un vaste réservoir d’images. Cette banque de données visuelles propose les échantillons d’une mémoire artistique partagée, que l’artiste retravaille à travers le point de vue caractéristique du voyeurisme contemporain : le gros plan. L’image peinte, flottant sur un flux de citations, semble toujours être scrutée, voire auscultée, par l’artiste. À travers un dispositif qui met en scène la stratification de l’art dans le temps, l’image peinte affirme ici son caractère frontal, sa matérialité, et ses artifices de composition, comme autant de stratagèmes visant à susciter la jouissance fascinée du spectateur. Révéler les artifices de l’art, c’est à la fois provoquer le désir du voyeur, et souligner qu’il n’y a là qu’illusion.

L’artiste

Né en 1975 à Douala au Cameroun, Gregory Forstner vit et travaille maintenant à Nice. Son travail est représenté par la Galerie Jocelyn Wolff à Paris et a été montré à divers endroits en Europe dans le cadre d’expositions collectives, dont États de peinture à la Maison des Arts de Malakoff (2005), La Réserve à la Galerie des Ponchettes (Nice, 2005) et la FIAC (Paris, 2004). Dans le cadre de sa formation, l’artiste a fréquenté l’Académie des Beaux-Arts de Vienne, l’École Nationale Supérieure de la Villa Arson de Nice, ainsi que l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Activités publiques gratuites

Conférence de l’artiste dans le cadre du programme ICI :
le vendredi 13 janvier à 12 h 45, à la Galerie

Visites commentées et ateliers de réflexion sur la pratique picturale de Gregory Forstner et sur la relation de l’art contemporain avec l’histoire de l’art : en tout temps, réservations requises