Alain Paiement. Le monde en chantier

Commissaire : Anne-Marie Ninacs

Artiste : Alain Paiement

18 octobre 2002 - 23 novembre 2002

Vernissage : 17 octobre 2002, 17 h 30

La Galerie de l’UQAM présente Alain Paiement. Le monde en chantier, une exposition des œuvres de l’artiste québécois Alain Paiement, du 18 octobre au 23 novembre 2002. Le vernissage aura lieu le 17 octobre à 17 h 30.

Préparée par la commissaire Anne-Marie Ninacs, depuis peu conservatrice de l’art actuel au Musée du Québec, l’exposition Alain Paiement. Le monde en chantier a pour élément principal la plus récente réalisation de l’artiste, Parages (2002). L’œuvre est une documentation photographique étage par étage de l’immeuble où habite Paiement, qui reconstitue ainsi dans l’espace de la galerie son propre appartement, une portion de la cave et du toit, la pâtisserie du rez-de-chaussée, l’espace de la rue devant et sa tranquille cour arrière.

L’immense installation est dans la continuité directe des travaux de mapping entrepris par l’artiste en 1996. Empruntant à la fois aux modes de représentation du territoire des cartographes et aux quadrillages systématiques des archéologues, Paiement scrute les lieux avec une caméra parfaitement parallèle au sol, comme un œil qui se déplacerait depuis le plafond ou le ciel. Ce faisant, il renverse complètement notre perspective habituelle sur le monde et montre avec éloquence la simultanéité d’activités se déroulant dans des espaces séparés; il présente dans un même temps des vies en mouvement. À cette œuvre centrale s’ajoutent aussi quelques autres travaux réalisés à l’étranger à la fin des années 1990 – dont la plupart sont présentés pour la première fois à Montréal – qui ont tous en commun de mettre magistralement en scène, comme Parages, les troublants télescopages de l’espace et du temps. Car ce que cette œuvre nous enseigne principalement, c’est qu’il n’existe pas une telle chose qu’un passé, un présent et un avenir distincts et bien organisés : elle nous indique au contraire clairement que nous n’habitons finalement qu’un perpétuel chantier où tous ces temps sont inextricablement entremêlés.

L’exposition est accompagnée du premier ouvrage substantiel sur l’ensemble de la production de l’artiste. Rédigé par Anne-Marie Ninacs, il sera lancé le 21 novembre 2002. L’exposition et la publication Alain Paiement. Le monde en chantier sont produits par la Galerie de l’UQAM et ont bénéficié de l’appui du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des Arts du Canada. Ajoutons que l’artiste participe en ce moment à la Biennale de Montréal, organisée par le Centre international de Montréal (jusqu’au 3 novembre 2002).