Légende
Amélie Proulx, Métaphores mortes (détail), 2016, porcelaine, terre sigillée, 38 x 58 x 58 cm. Photo : Étienne Dionne

L’exposition du Collectif 20 couverte par Le Devoir

24 avril 2020

Le Devoir plonge dans l’exposition virtuelle ce qui du monde se prélève permet à l’œil de s’ouvrir avec cet article de Caroline Monpetit!

« Prévue en pleine crise du coronavirus, l’exposition ce qui du monde se prélève permet à l’œil de s’ouvrir, qui réunit les œuvres de quatre artistes montréalaises de différentes générations à la Galerie de l’UQAM, se tiendra finalement en ligne.

Ironiquement, cette exposition avait notamment pour thème la transformation des objets, la fragilité de la réalité et comment des matériaux ne sont pas, finalement, ce qu’ils donnent à voir. »

À visiter!