Nancy Spero
Sans titre

1981

Encre sur papier
64 x 50 cm
2006.4
Don de Richard-Max Tremblay

Le travail de Nancy Spero résulte d’un investissement qui excède la question politique et féministe pour se loger au cœur même d’un langage plastique personnel. Depuis 1974, sa décision de ne recourir qu’à la représentation féminine radicalise sa démarche. Se rencontrent dans Sans titre de nombreuses figures de femmes qui peuplent et enluminent ses planches et qui, malgré leur appartenance à des temps et à des espaces différents, convergent et conversent en toute liberté. Dans ce récit, la métaphore du dialogue, voire du chœur, se joue entre les corps et leurs intervalles, projetant dans l’arène de l’histoire un travail d’écriture inspiré des figures sumériennes. Cette œuvre présente une recherche aux accents politiques, mais aussi poétiques, résolument soumise au pouvoir d’invention de l’artiste.

Expositions liées