Françoise Sullivan
Rouge-terre

2004

Acrylique sur toile
183 x 183 cm
2005.6
Don de l’artiste

L’œuvre Rouge-terre s’inscrit dans les recherches sur la monochromie que Françoise Sullivan poursuit depuis sa série Éclats de rouge (1997). Par couches de peinture superposées, l’artiste s’emploie à appliquer sur la toile des pigments rouges aux accents verdâtres de manière à ce que l’image et le champ se neutralisent. Elle travaille le corps pictural de l’œuvre non pas comme une fenêtre sur le monde, mais plutôt comme une scène où s’accomplit par l’accumulation de fines épaisseurs l’avènement de la peinture. Ainsi, le schème de l’organisation spatiale du tableau devient ce lieu du visible où le geste et le temps de la peinture se produisent.

Expositions liées