David Altmejd
Loup-garou I

2000

Matériaux mixtes (bois, peinture, plexiglas, système d’éclairage, plâtre, pâte à modeler, polymère, cheveux synthétiques, fleurs synthétiques, acétate, mylar, bijoux, brillants)
244 x 232 x 200 cm
2010.8
Œuvre achetée avec l’aide du prix de la dotation York-Wilson administré par le Conseil des arts du Canada et don de l’artiste

Par la rigueur de son travail, David Altmejd s’est rapidement imposé, au point de devenir, au cours des dernières années, l’un des artistes les plus novateurs de sa génération. L’œuvre Loup-garou I a été exposée à la Galerie de l’UQAM dans le cadre de l’exposition Point de chute, réalisée en 2001. Cette œuvre, qui marque la première apparition du motif du loup-garou dans la production de l’artiste, présente une réflexion à la fois sur le socle, propre à la sculpture, ainsi que sur le motif du labyrinthe, propre à la complexité borgésienne. L’artiste amorce, par ailleurs, avec Loup-garou I une réflexion sur le rapport entre les espaces finis et non finis. La structure formelle de cette sculpture favorise une dualité prolifique entre esprit formaliste et débordement onirique.

Expositions liées