Monique Régimbald-Zeiber
Les écrits d’Anne H. : couvertures rosâtres

2003

Acrylique sur toile (5 éléments)
101 x 175 cm chacun
2010.2.1-5
Don de l’artiste

Les écrits d’Anne H. : couvertures rosâtres constitue l’amorce de la série Les grandes romancières, un cycle de travail lié à la lecture que fait l’artiste des récits de grandes écrivaines (Anne Hébert, Jane Austen, Elsa Morante, Marguerite Bourgeoys). L’œuvre initie une pratique de l’écriture manuscrite dans le travail de l’artiste, que celle-ci désigne comme une « lecture accompagnée ». Les cinq tableaux qui composent l’œuvre ont été élaborés à partir de la copie intégrale des fragments du roman Le premier jardin d’Anne Hébert qui s’attachent à l’histoire des femmes, et plus précisément à la traversée et à l’arrivée des Filles du Roy en Amérique. Comme plusieurs œuvres de Monique Régimbald-Zeiber, Les écrits d’Anne H. : couvertures rosâtres raconte une histoire qui convoque la mémoire et parle de l’oubli. Dans une perspective féministe, l’artiste s’attarde à l’histoire avec un petit « h », à celle du quotidien et à celle des femmes dont nous ignorons ou oublions les noms. L’œuvre propose donc une réflexion sur la construction de la mémoire et de l’histoire.

Exposition liée