Shary Boyle
Electric Whip

2010

Porcelaine, peinture à porcelaine, lustre
26 x 12 x 27 cm
2012.1
Don de l’artiste

Dans Electric Whip, une œuvre inédite, Shary Boyle reprend certains moulages d’œuvres précédentes, comme la figure féminine présente dans The Bed (2010) ainsi que la guitare électrique et l’amplificateur de The Lute Player (2010), afin de construire une œuvre nouvelle qui renvoie à sa production antérieure. La sculpture montre une femme nue couchée sur le dos. Un amplificateur et une guitare électrique sont disposés de chaque côté de la figure et un long fil, fait de petites billes noires, passe par-dessus son corps à la hauteur du cou. La jeune femme semble littéralement électrifiée par le courant et des éclairs dorés viennent rehausser l’ensemble de la surface qui est principalement monochrome. Cette sculpture audacieuse et singulière transpose les techniques historiques de la porcelaine dans le domaine de l’art contemporain.

Exposition liée