2019_Passage-gVue de l’exposition Passage à découvert 2018, Galerie de l’UQAM

Passage à découvert 2019

Finissant.e.s du baccalauréat en arts visuels et médiatiques, UQAM

26 avril - 4 mai 2019 

Vernissage : jeudi 25 avril, 17 h 30

[Plus d'informations]

Passage à découvert est l’occasion de découvrir les travaux des artistes contemporain·e·s et des pédagogues de demain qui occuperont les musées, galeries et écoles. L’exposition illustre la vivacité créatrice, la curiosité et la liberté des étudiant·e·s, et témoigne du professionnalisme des diplômé·e·s, ainsi que de l’engouement que génèrent leurs projets. Présentée chaque année, cette exposition fait également ressortir la richesse et la diversité des programmes offerts par l’École des arts visuels et médiatiques, laquelle privilégie une formation pluridisciplinaire.


2019_OMBB-Golding-gAmartey Golding, Chainmail, 2016, image tirée du film

Over My Black Body

Commissaires : Eunice Bélidor, Anaïs Castro

Artistes : Nakeya Brown, Stanley Février, Erika DeFreitas, Amartey Golding

17 mai - 22 juin 2019 

Vernissage : jeudi 16 mai, 17 h 30

Exposition présentée dans le cadre des 50 ans de l’UQAM

[Plus d'informations]

Over My Black Body est un projet collaboratif qui a vu le jour à travers une conversation soutenue entre Eunice Bélidor et Anaïs Castro, alors qu’elles observèrent les diverses manières dont le corps noir est codifié dans nos sociétés contemporaines. À travers ce dialogue continu s’est bâtie une exposition cherchant à reconnaitre les luttes contre le contrôle du corps noir, à affirmer le rejet des costumes qui lui sont imposés et à dénoncer l'impunité accordée à la violence institutionnalisée. Over My Black Body est un projet évolutif qui continuera de prendre différentes formes et d’aborder divers publics. La première itération eut lieu à Berlin en juillet 2018. À la Galerie de l’UQAM, l’exposition deviendra un parcours à travers duquel le public sera amené à réfléchir aux nombreux codes qui portent préjudice au corps noir dans notre société. Malgré le caractère politique des œuvres, les artistes parviennent tout de même à célébrer la vie noire, dans ses expressions nord-américaine et britannique, manipulant les codes propres à leur culture de manière à la fois festive et provocante.

Partenaires

CCFA_BW_black_96_f Calq_noir


2019_Ares-gMaude Arès, Tournage débutant par la poudre d’une craie bleue (détail), 2017, Éliot le pêcheur, Le bâton de bois taillé et sa larme bleue, pétales séchées, bois de mer, fève en tire-bouchon, pierre polie, mousse de protection de Kevin, cocotte, parcelle du collet d’une robe noire. Photo : Samuel Trudelle-Gendron

Maude Arès. J'aime être entourée de bacs d'eau qui s'évapore

Finissante de la maitrise en arts visuels et médiatiques, UQAM

17 mai - 22 juin 2019 

Vernissage : jeudi 16 mai, 17 h 30

[Plus d'informations]

J'aime être entourée de bacs d'eau qui s'évapore met en scène un univers minuscule composé de matériaux fragmentés et fragiles. L'installation est composée d'une grande table sur laquelle est déposée une collection d'anodins objets trouvés ainsi qu'une série de petites sculptures précaires et longilignes. Durant l'exposition, Maude Arès actionnera ces objets de petite taille par des jeux d'équilibre et de déplacement. Les sculptures seront alors utilisées comme des extensions permettant des manipulations lentes, périlleuses et hasardeuses des matériaux exposés. Bris, effritement, rétrécissement, union, emmêlement : l'attention est ici concentrée sur les relations, les mouvements et les transformations de la matière. Sans finalité, les sculptures et interventions de l'artiste sont en perpétuel changement, perceptibles à différentes échelles dimensionnelles et temporelles. L'observation et l'écoute rapprochée permettent de mettre en relief les détails qui composent la globalité d'un monde. À travers un investissement de la précarité et de la vulnérabilité, Maude Arès cherche à déployer la force de la fragilité.




Conseil des arts du Canada Conseil des arts du Canada

GALERIE DE L’UQAM

Université du Québec à Montréal
1400, rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120
Montréal, Québec
Ouvert du mardi au samedi, de midi à 18h.
Entrée libre