2017_Momenta_Budor_gDora Budor, When the Sick Rule the World, 2015, épreuve numérique, 180 x 270 cm. Photographie en collaboration avec Robert Kulisek. Pomeranz Collection, avec l’aimable permission de la New Galerie, Paris © Dora Budor

De quoi l'image est-elle le nom?

MOMENTA | Biennale de l'image
Commissaire invité : Ami Barak

Quartier général : Galerie de l'UQAM et VOX, centre de l'image contemporaine

Artistes à la Galerie de l'UQAM : Adel Abdessemed, Luis Arturo Aguirre, Seung Woo Back, Yto Barrada, Dora Budor, Sara Cwynar, Latoya Ruby Frazier, Nelson Henricks, Camille Henrot, Risa Horowitz, Terrance Houle, Boris Mitić, Nadia Myre, Joshua Petherick

7 septembre - 15 octobre 2017
Vernissage : mercredi 6 septembre, 17 h

[Plus d'informations]

Pour l’édition 2017, MOMENTA | Biennale de l’image explore la notion de pièce à conviction photographique sous ses aspects les plus variés. L’évènement présente des œuvres qui interrogent la notion de l’image comme enregistrement du réel et qui s’intéressent au caractère fantasmé et sublimé de la réalité. Il s’agit par cette proposition d’inviter les spectateurs à ne pas accepter sans critique le témoignage de l’image, fixe et en mouvement. La Galerie de l’UQAM et VOX, centre de l’image contemporaine forment le quartier général de cette 15e édition, présentant une exposition de groupe qui rassemble les œuvres de 23 artistes.

2017_Authier_gMelanie Authier, Altar (détail du triptyque), 2014, acrylique sur toile, 109 x 91 cm

Melanie Authier. Contrariétés et contrepoints

Commissaire : Robert Enright

24 octobre - 9 décembre 2017
Vernissage : lundi 23 octobre, 17 h 30

Exposition organisée et mise en circulation par la Thames Art Gallery, Chatham, Ontario

[Plus d'informations]

Les riches espaces visuels dans les œuvres de l’artiste canadienne Melanie Authier nous rappellent qu’une myriade de questions reste à négocier en ce qui a trait à l’art après le modernisme. Pour l’artiste, les tableaux ne sont pas simplement des objets esthétiques discrets : ils existent au sein d’un ensemble élargi de relations. Le mélange de styles que comporte chaque œuvre génère un entre-deux à la fois intelligible et insaisissable, investissant autant l’abstraction hard edge et que la gestuelle informelle. Contrariétés et contrepoints rassemble des œuvres récentes sur toile et papier où Authier attaque de front les défis que posent les histoires chargées de la pratique picturale.

2017_Scenna_gCarolyne Scenna, Illu$ions (détail), 2017, cyanotype sur drap de coton, 215,0 x 279,4 cm

Carolyne Scenna. Je suis la pire à ce que je fais le mieux et pour ce don je me sens bénie

Finissante de la maitrise en arts visuels et médiatiques, UQAM

24 octobre - 9 décembre 2017
Vernissage : lundi 23 octobre, 17 h 30

[Plus d'informations]

Dans un esprit de transgression de l’ordre, le graffeur, qu'il soit doué ou non, reconnu ou anonyme, agit dans une économie de gestes et de temps. Derrière son ordinateur, Carolyne Scenna agit également avec ce qui s’offre devant elle. Elle récupère les moyens de représentation et de codification de sa propre approche photographique pour contraindre ses images dans des associations multiples de lieux, de formes et d’écritures. En portant une attention particulière aux effets visibles de leurs transformations, elle recompose les traces de son vécu, puis en fait des mixtapes visuels avec différents supports et dispositifs lo-fi. Il se dégage de ce processus un détachement engagé du réel, avec lequel elle met à l’épreuve son indécision, ainsi que son rapport précaire et spontané avec l’acte photographique. C’est en réfléchissant à ce rapport caractéristique des enjeux actuels de la manipulation et de la prolifération d’archives personnelles dématérialisées qu’elle explore les potentiels polysémiques de l’image.



Conseil des arts du Canada Conseil des arts du Canada

GALERIE DE L’UQAM

Université du Québec à Montréal
1400, rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120
Montréal, Québec
Ouvert du mardi au samedi, de midi à 18h.
Entrée libre