Visite-commentee_low

 

La Galerie de l'UQAM offre diverses voies d'accès à l'art actuel

Nos médiateurs et médiatrices se feront un plaisir de vous accueillir avec vos groupes pour des visites commentées de nos expositions. Ces visites visent à mettre en lumière les enjeux thématiques, formels et conceptuels des pratiques présentées à la Galerie. Elles ont aussi pour but de présenter la Galerie de l’UQAM et le rôle primordial des galeries universitaires dans l’écologie artistique. Souples et ouvertes à tous les groupes scolaires et communautaires, ces visites peuvent être adaptées à vos besoins et s’inscrire en dialogue avec la matière abordée en classe, le cas échéant.

De plus, la Galerie de l’UQAM peut accueillir vos séminaires ou sessions de travail dans l’espace d’exposition, en présence des œuvres.

Nous offrons aussi plusieurs ateliers complémentaires qui permettent à vos étudiant.e.s de se familiariser avec divers enjeux reliés à l’art actuel et à la muséologie :
  • le mandat, le rôle et les modes d’action d’une galerie universitaire
  • la Collection d’œuvres d’art de l’UQAM : gestion, inventaire, acquisition
  • la Petite Collection : incursion dans l’univers des multiples d’artistes
  • d’autres ateliers peuvent être développés sur demande

Ces activités sont offertes sans frais, en tout temps, en français ou en anglais. 

Réservations requises auprès de
Philippe Dumaine, responsable de la médiation
dumaine_allard.philippe@uqam.ca
514-987-3000 p. 3280

Les groupes souhaitant visiter nos expositions sans médiateur sont priés de contacter la Galerie au préalable, afin que leur arrivée puisse être planifiée.

Pour recevoir les offres éducatives de la Galerie de l'UQAM par courriel, veuillez ce lien pour vous inscrire à nos listes envois.

 

OFFRE ÉDUCATIVE EN COURS

2018_TerriensEducation_gShuvinai Ashoona, Composition (Creatures), 2015, encre et crayon de couleur, 96,5 x 127 cm. Collection particulière, photo : M.N. Hutchinson

Terriens

Commissaire : Shary Boyle, en collaboration avec Shauna Thompson
Artistes : Roger Aksadjuak, Shuvinai Ashoona, Pierre Aupilardjuk, Shary Boyle, Jessie Kenalogak, John Kurok, Leo Napayok

10 mars - 14 avril 2018

[Plus d'informations]

Réalisées individuellement et collectivement par sept artistes contemporains, dont six sont des artistes inuits, les céramiques et œuvres sur papier de Terriens puisent leur inspiration de la condition terrestre. Elles sont à la fois visionnaires, transformatives et d’un autre monde, mais aussi profondément humaines.

Bien qu’ils travaillent dans des contextes culturels et géographiques distincts – Kangiqliniq (Rankin Inlet), Kinngait (Cape Dorset), Qamani'tuaq (Baker Lake) et Toronto –, les artistes participant à cette exposition partagent une approche intuitive et engageante des matériaux et de l’imagerie narrative, fortement axée sur la main-d’œuvre. Dans leurs œuvres, des personnages détaillés font l’objet de transformations et de métamorphoses, de croisements hybrides entre animaux et humains, entre mythe et réalité, et entre lieux réels et imaginaires. Ces pièces, à la fois physiques et charnelles, sensuelles et spirituelles, étrangères et familières, semblent émaner de mondes fantasmagoriques.

À visiter pour aborder :

- La collaboration entre artistes et la création à 4 ou 6 mains
- Le travail de la céramique et du dessin
- Les enjeux historiques et politiques de l'art inuit
- La fantasmagorie et l'imaginaire narratif en art actuel

2018_MajeriEducation_gLeyla Majeri, Gumby Seeds, 2017, papier teint à la main, sac de plastique, eau, divers

Leyla Majeri. Don't Blame Us If We Get Playful

Finissante de la maitrise en arts visuels et médiatiques (UQAM)

10 mars - 14 avril 2018

[Plus d'informations]

Leyla Majeri propose une exploration matérielle des frontières mouvantes entre nature et culture. S’inspirant de son expérience de jardinière, l'artiste offre une installation qui questionne la notion de réciprocité dans notre rapport aux choses et environnements qui nous entourent.

Se déployant au sol, l'exposition Don't Blame Us If We Get Playful présente un environnement dans lequel se brouillent deux pratiques - l'art et le jardin - qui, de manières distinctes et à différentes échelles, (re)négocient les limites de la matière. Papier, carton, plâtre et divers rebus y sont manipulés et mis en scène non pas pour prétendre à un jardin, mais bien pour en explorer les limites poreuses. Guidée par cette approche plurielle et spéculative, Leyla Majeri s'attarde aux intersections de l’imaginaire, de la nature et du politique, traçant en chemin leurs liens écologiques.

À visiter pour aborder :

- Les questions écologiques en art actuel
- La transformation des rebus par le travail artistique
- L'installation in situ et les pratiques spéculatives



Conseil des arts du Canada Conseil des arts du Canada

GALERIE DE L’UQAM

Université du Québec à Montréal
1400, rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120
Montréal, Québec
Ouvert du mardi au samedi, de midi à 18h.
Entrée libre