2016_artobservepocreau_gYann Pocreau, La chambre, 2016, installation

Arts actuels et soins de santé : un espace partagé

Table ronde accompagnant l'exposition Yann Pocreau. Patrimoines

Lundi 12 septembre 2016
13 h 30 - 17 h
Galerie de l'UQAM
En français

Invités : Azad Chichmanian, Tamar Tembeck, Dr Réjean Thomas, Mona Trudel, Yann Pocreau, Marie-Charlotte Franco
Animation : Louise Déry


[Plus d'informations] Le premier évènement de la série L'art observe consiste en une table ronde accompagnant l’exposition Patrimoines de l’artiste Yann Pocreau. Fruit d’un travail effectué dans le cadre du programme de résidence d’été de la Galerie de l’UQAM, l’exposition s’inscrit dans le contexte de la construction du nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) en lieu et place de l’Hôpital Saint-Luc. En résulte un projet où dialoguent patrimoine matériel et immatériel, œuvres et objets, récits et artéfacts. Il ouvre les questions de l’art et de la santé, de la mémoire, de la lumière et de leurs impacts sur le bien-être.

La table ronde

Composée d’un panel d’experts variés (historiennes de l’art, muséologue, artiste, architecte et médecin), cette table ronde sera l’occasion de réfléchir et d’échanger sur différents enjeux qui relient l’art, l’architecture et la médecine. Au croisement de ces trois disciplines, diverses perspectives ayant pour trame de fond le bien-être des patients seront abordées, parmi lesquelles : le rôle de l’art dans les milieux hospitaliers, pour et au-delà de ses fonctions thérapeutiques; le soin apporté à la conception architecturale et à l’aménagement des lieux, et enfin, l’importance d’entretenir une médecine de proximité, notamment dans un quartier au profil social complexe comme Ville-Marie.

Le programme

13 h 30 : Ouverture

Mot de présentation de Louise Déry, directrice de la Galerie de l’UQAM

Brève présentation de l’exposition Patrimoines par Yann Pocreau, artiste

Mona Trudel, professeure, École des arts visuels et médiatiques (UQAM), titulaire de la Chaire de recherche UQAM pour le développement de pratiques innovantes en art, culture et mieux-être

L’improbable rencontre entre l’art et la santé
Il sera question d’une expérience d’accompagnement par l’art au CHUM. Cette pratique, surprenante pour certains, s’est avérée propice à l’exploration de nouvelles avenues pour le domaine des arts en milieu hospitalier. Dans cette table-ronde, nous nous interrogerons sur l’apport de l’art dans le rétablissement de personnes en situation de vulnérabilité.

Tamar Tembeck, PhD, attachée de recherche et développement, Media@McGill, Université McGill

Que fait l’art à l’hôpital?
Avec l’inauguration du site Glen du Centre Universitaire de Santé McGill (CUSM) en 2015 et, bientôt, la Phase II du nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), nous nous retrouvons face à une situation étonnante : les plus grandes collections d’art public au Québec seront dorénavant hébergées dans nos méga-hôpitaux ! Devant cette réalité, il n’est pas incohérent de proposer que l’hôpital contemporain ne joue pas uniquement un rôle médical dans la société ; il devient aussi une ressource culturelle pour la communauté. Mon intervention tentera de répondre à la question de ce que fait l’art à l’hôpital en identifiant, d’une part, les fonctions de l’art en milieux de soins -- fonctions qui s’étendent bien au-delà d’une portée ostensiblement thérapeutique --, et d’autre part, en décrivant l’évolution du rôle auquel aspire l’hôpital urbain.

Échanges et discussion

15 h 00 : Pause

15 h 30 : Mot de Louise Déry

Brève présentation du volet patrimonial de l’exposition par Marie-Charlotte Franco, doctorante en Muséologie (UQAM)

Dr Réjean Thomas, médecin de famille, président-directeur général et fondateur de la clinique médicale l’Actuel

La médecine comme outil de transformation sociale
Le Dr Thomas présentera la place et le rôle de l’Actuel – pionnière dans les connaissances et la prise en charge en matière de VIH/sida et d’ITS – dans le quartier du CHUM et de l’UQAM, à la lumière des préoccupations philosophiques et sociales qui ont façonné son action depuis les années 80.

Azad Chichmanian, OAQ, OAA, AIA, MRAIC, LEED AP, architecte et associé chez NEUF architect(e)s

Renouveler notre patrimoine hospitalier
Azad Chichmanian puisera dans son expérience récente sur la conception et la construction du nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal afin de donner un aperçu des efforts, parfois surhumains, qui sont nécessaires afin de réaliser un projet hospitalier de cette ampleur.

Échanges et discussion

Conclusion et remerciements

17 h 00 : Cocktail

Les intervenants

Mona Trudel est professeure à l’École des arts visuels et médiatiques depuis 1999 et titulaire de la Chaire de recherche UQAM pour le développement de pratiques innovantes en art, culture et mieux-être. Son intérêt pour les aspects transformateurs de l’art l’a amenée à créer un cours d’accompagnement par l’art et d’éducation artistique dans la communauté. Elle poursuit de façon simultanée deux champs de recherche, soit celui de l’art auprès de populations marginalisées et un deuxième dont le sujet est l’intégration de la dimension interculturelle en classe d’arts plastiques.

Tamar Tembeck est docteure en histoire de l’art et chercheuse en études médiatiques à l’Université McGill. Sa recherche porte sur les cultures visuelles de la maladie et de la médecine, les pratiques d’art en milieux de soins, et la performance. Ses écrits récents sont parus dans les revues Social Media + Society, Photography & Culture et Recherches Féministes. Elle a dirigé la publication Auto/Pathographies (2014) et co-dirige le livre The Participatory Condition in the Digital Age (à paraître, 2016). Tamar mène présentement un projet de recherche, subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), sur les commandes d’œuvres pour les nouveaux méga-hôpitaux montréalais. Elle maintient également une pratique en tant qu’artiste du vivant et commissaire d’expositions. tembeck.org

Dr Réjean Thomas, diplômé des universités de Moncton, Laval et Montréal, est médecin de famille, président-directeur général et fondateur de la clinique médicale l’Actuel, centre d’excellence en VIH, ITS et hépatites, depuis 1984. Dr Thomas est membre du Centre sida. Il a également poursuivi des études de philosophie. Fondateur de Médecins du monde Canada, il a contribué à l’instauration d’une médecine humaniste au Canada et à l’étranger, en participant à de nombreuses missions humanitaires. L’enseignement, la prévention, la recherche et surtout la qualité de vie des patients, la lutte contre les préjugés, l’engagement contre la vulnérabilité sociale, la défense des droits des personnes vivant avec le VIH ainsi que sa double approche de clinicien et d’homme de terrain ont valu à Dr Thomas une réputation internationale accompagnée de nombreuses distinctions prestigieuses telles que deux doctorats honorifiques (Université de Moncton et Université de Montréal); il est membre de l’Ordre du Canada et a reçu le grade d’officier de l’Ordre national du Québec en 2015.

Azad Chichmanian a travaillé à Montréal, New York et au sud des Etats-Unis. Il cumule une vingtaine d’années d’expérience internationale et locale. Associé chez NEUF architect(e)s depuis 2007, il dirige une équipe multidisciplinaire dynamique qui œuvre sur une variété de projets dans plusieurs domaines d’activité. Sous sa direction, NEUF architect(e)s (en collaboration avec CannonDesign), a été un acteur-clé dans la conception et l’exécution du Nouveau Centre Hospitalier de l’Université de Montréal. Azad Chichmanian a joué un important rôle lors du remaniement du programme initial afin de pouvoir accommoder le programme complet sur un site urbain très contraignant, permettant au consortium de livrer la quasi-totalité des services cliniques dans une seule phase, tandis que le PFT prévoyait un phasage plus étalé.  L’aménagement des services a aussi été grandement simplifié en réduisant les distances de parcours pour les patients et le personnel, donnant ainsi une fonctionnalité et une architecture grandement améliorées.

Louise Déry détient un doctorat en histoire de l’art et est directrice de la Galerie de l’UQAM depuis 1997, après avoir été conservatrice en art contemporain au Musée national des beaux-arts du Québec et au Musée des beaux-arts de Montréal. Elle a été commissaire de nombreuses expositions incluant notamment Daniel Buren, Giuseppe Penone, Rober Racine, Sarkis, Nancy Spero, Dominique Blain, Françoise Sullivan, Stéphane La Rue, Artur Żmijewski et le philosophe Jean-Luc Nancy, et d’une trentaine d’expositions à l’étranger. Elle a été commissaire du pavillon du Canada à la Biennale de Venise avec une exposition de David Altmejd (2007). Lors de la Biennale de Venise 2013, elle a présenté une performance de Raphaëlle de Groot et en 2015, plusieurs interventions de Jean-Pierre Aubé sur la pollution électromagnétique. Lauréate de la Fondation Hnatyshyn pour l’excellence de son commissariat (2007) et du Prix du gouverneur général du Canada, elle est membre de la Société royale du Canada.

Marie-Charlotte Franco est candidate au doctorat en muséologie, médiation et patrimoine à l’Université du Québec à Montréal sous la direction de Dominic Hardy. Chargée de cours au programme de maîtrise en muséologie de l’UQAM, elle a supervisé les recherches à l’Hôtel-Dieu dans le cadre du séminaire Collections et conservation en collaboration avec le CHUM. Elle a organisé plusieurs colloques et journées d’étude à l’UQAM ainsi que dans le cadre de l’ACFAS. Elle codirige actuellement deux publications scientifiques et vient de publier un article dans la revue Inter art actuel.

Yann Pocreau vit et travaille à Montréal. Par la photographie, il s’intéresse aux fortes présences du lieu et du sujet, à leur intime cohabitation. Il investit la lumière comme sujet vivant et questionne son effet sur la trame narrative des images. Parmi ses expositions individuelles, notons Sur les lieux, projet en deux volets accueilli par Expression – Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe (2015-2016) et par le Musée d’art contemporain des Laurentides (2016); Croisements, à Vu photo (2014) et Projections à la Fonderie Darling (2013). Il a participé à plusieurs expositions collectives, notamment Lumens au Musée régional de Rimouski (2016); Québec Gold au Palais du Tau, Reims (2008); Out of Grace à la Galerie Leonard & Bina Ellen (2010); Lucidité – Vues de l’intérieur au Mois de la Photo à Montréal (2011); Under the Radar - The New Visionaries à Guided by Invoices, New York (2012), Paperwork à la Flux Factory, New York (2013) et Sinopale 5 - Biennale de Sinop, Turquie (2014). Il a fait partie de trois expositions de la Galerie de l’UQAM : Basculer (2007), Expansion (2010) et À Montréal, quand l’image rôde, présentée au Fresnoy – Studio national des arts contemporains à Tourcoing (2013). Ses œuvres sont présentes dans plusieurs collections publiques et privées. Il est représenté par la Galerie Simon Blais à Montréal. yannpocreau.com

Appuis

YP_appuissiteweb



Conseil des arts du Canada Conseil des arts du Canada

GALERIE DE L’UQAM

Université du Québec à Montréal
1400, rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120
Montréal, Québec
Ouvert du mardi au samedi, de midi à 18h.
Entrée libre