Clarænce Painchaud. Laboratoires de natures potentielles

Finissant·e de la maitrise en arts visuels et médiatiques, UQAM

Artiste : Clarænce Painchaud

23 février 2024 - 6 avril 2024

Vernissage : 22 février 2024, 17 h 30

La Galerie de l’UQAM accueille Laboratoires de natures potentielles, une exposition de Clarænce Painchaud, finissant·e de la maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Dans une perspective queer, l’artiste cherche à embrouiller les binarités entre nature et culture, entre vivant et non-vivant, à travers une porosité où se rencontrent des matériaux récupérés, des temporalités diverses et des fabulations fictives.

L’exposition

Dans une approche multidisciplinaire qui incorpore la performativité, la sculpture, le son et la vidéo, Clarænce Painchaud engage des liens avec l’environnement inspiré d’écologies déviantes et imagine des enchevêtrements tentaculaires ainsi que des évolutions fictives, ludiques ou inquiétantes. L’exposition Laboratoires de natures potentielles raconte un protocole de transformation dans lequel les objets, les rebuts, les technologies désuètes, les gestes et les sites extérieurs composent un récit étrange. Pour donner à voir une porosité entre les divers matériaux, l’artiste cueille des déchets hétéroclites – pierres, briques, styromousse, plexi, moniteurs usagés, lecteur cassette, machine à karaoké – et orchestre leur rencontre avec des corps, des lieux et des objets. Des interactions nommées laboratoires sont documentées puis reconstruites dans l’espace d’exposition. L’accumulation des artéfacts qui découle de ces explorations dévoile des façons inédites d’interagir avec l’environnement.

Les gestes performatifs de l’artiste sont exécutés dans des paysages naturels et urbains. Ils sont enregistrés puis reconstruits dans l’espace de la Galerie sous forme de stations où le public sera témoin de leurs diverses documentations. Les céramiques retrouvées à travers ces composantes apparaissent comme des mutations déviantes, des émergences chimériques invraisemblables. En visitant les différentes zones qui organisent l’exposition, on découvre une narration poétique qui raconte la collaboration de Clarænce avec ces matières disparates. Dans une histoire de métamorphoses qui floute les limites entre le naturel et le synthétique, l’artiste tente ainsi de suggérer le potentiel d’un monde plus perméable.

À propos de l’artiste

Clarænce Painchaud travaille et réside à Montréal (Tiohti:áke/Mooniyang). L’artiste a été récipiendaire de nombreuses bourses – notamment la Bourse Marc-Plamondon pour la sculpture et l’installation (2021), la Bourse McAbbie (2020), la Bourse Arprim/EAVM (2019 et 2022) – et du soutien du Conseil des arts du Canada. Son travail a été exposé en solo à La Centrale Galerie Powerhouse à Montréal, au Centre d’artistes Caravansérail à Rimouski et au Centre d’exposition Art image à Gatineau. Iel a également présenté son travail à l’international en Slovaquie et a été commissaire pour la vitrine du centre d’artistes L’imprimerie avec le collectif artistique Les adventices. Clarænce forme le duo Ecto avec Laurence Dauphinais.
claraencepainchaud.com

Activité liée

Présentation d’artiste : Clarænce Painchaud

28 février 2024

Galerie de l’UQAM En français Entrée libre Dans le cadre de la série L’art observe, la Galerie de l’UQAM invite le public à une rencontre avec Clarænce Painchaud. L’activité débutera par une performance où les objets de son installation seront activés, puis se poursuivra avec une discussion animée par la commissaire et travailleuse culturelle Ariel […]