2014_myriamjacoballard_pMyriam Jacob-Allard, Un coin du ciel (extrait),
2014, vidéo.

Myriam Jacob-Allard. Un coin du ciel

finissante à la maîtrise en arts visuels et médiatiques, UQAM

 

2 septembre au 4 octobre 2014 
Vernissage : jeudi 4 septembre, 17h30

 

[Plus d'informations]

Dans le projet Un coin du ciel, Myriam Jacob-Allard s’intéresse à l’archétype de la « mère » dans la culture country western québécoise. En explorant l’imagerie et les chansons populaires de cette culture, ce projet examine les limites subtiles entre imaginaire collectif et réalités individuelles, tout en observant les tensions et les malaises qui peuvent découler de cette distorsion.

Un coin du ciel

Puisque la culture country western est fortement ancrée dans une tradition orale, Un coin du ciel présente des prises de parole et des discours hétéroclites. Sous forme de portraits, l’exposition déploie des perceptions et des identités multiples qui questionnent les modèles figés de la figure de la « mère » issus de la tradition country western. En créant des mouvements d’aller-retour entre récits personnels et collectifs, ces portraits permettent d'envisager la construction d'identités à travers les transmissions de mère en fille. De plus, ils font réfléchir à la notion de lignage dans la culture, donc aux possibilités de legs ou de pertes qui peuvent survenir d'une génération à l'autre.

Un coin du ciel tente de perpétuer la mémoire de la culture country, souvent méconnue, sans pour autant en faire un hommage. La présentation d’archives familiales en dehors de leurs contextes culturels (spectacles, festivals, maison, etc.) permet de focaliser l’attention du visiteur autant sur les lacunes et les maladresses, que sur les agréments de ces documents éclectiques. Ce projet provoque ainsi des réflexions sur les répercussions d’une pensée collective sur des individus et sur la façon dont le mythe les façonne.

À propos de l’artiste

Myriam Jacob-Allard privilégie une approche interdisciplinaire et travaille principalement avec la performance, la vidéo et l’installation. Elle a remporté différents prix et bourses de création, dont celles du CRSH et du FRQSC. Elle a participé à plusieurs expositions collectives au Québec, en Amérique du Sud et en Europe, et a réalisé les expositions individuelles Maman(s) au Centre des arts actuels Skol (2014), Country en trois temps au sous-sol de l’église St-Édouard (2009), ainsi que l’installation performative Renaissance no.6 dans le cadre du OFFTA (2011). Elle présentera prochainement Maman(s) à l’Écart (2015). Myriam Jacob-Allard détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université Concordia et complète actuellement sa maîtrise en arts visuels et médiatiques à l'Université du Québec à Montréal. myriamjacoballard.com

Remerciements

Denis Allard, Alice Gervais, Claire Jacob, Émilie Jacob-Allard, la famille Jacob, Nicolas Larouche, Simon Plouffe, David Tomas, Olya Zarapina, le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) et le Fonds de recherche du Québec -  Société et culture (FRQSC).




Conseil des arts du Canada Conseil des arts du Canada

GALERIE DE L’UQAM

Université du Québec à Montréal
1400, rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120
Montréal, Québec
Ouvert du mardi au samedi, de midi à 18h.
Entrée libre