HIVER ET PRINTEMPS 2019

 

La programmation d’automne est consacrée à la grande exposition Soulèvements, mais la Galerie de l’UQAM s’active déjà à la préparation des expositions qui occuperont ses espaces à l’hiver et au printemps 2019. S’intéressant à des sujets variés, les projets à venir à la Galerie de l’UQAM mettent en lumière des systèmes de classification, critiquent des mesures de contrôle et expérimentent des méthodologies alternatives de production de sens.

 

Les expositions collectives seront à l’honneur dans la grande salle de la Galerie de l’UQAM, permettant ainsi de multiplier les points de vue sur les questions abordées et de générer des conversations fructueuses entre œuvres et artistes. Le coup d’envoi sera donné le 11 janvier lors de l'ouverture de L’attente. Le projet, commissarié par Fabrizio Gallanti, rassemble des artistes internationaux·ales et québécois·e·s autour d’une réflexion sur la gestion du temps dans les sociétés contemporaines, qui cherchent à faire fructifier chaque parcelle de temps disponible. En mars, la Galerie déploiera une partie de la Collection d’œuvres d’art de l’UQAM pour Salle des maquettes, une exposition qui explore le travail artistique à travers des œuvres qui sondent le processus créatif. En mai et juin, la Galerie de l’UQAM proposera l’exposition Over My Black Body dans le cadre des festivités du 50e anniversaire de l’UQAM. Ce projet évolutif des commissaires Eunice Bélidor et Anaïs Castro remet en question les modes de contrôle et de représentation des corps noirs qui ont cours aujourd’hui.

 

Mentionnons aussi les expositions individuelles de Leila Zelli, de Nans Bortuzzo et de Maude Arès, qui présenteront au cours de la saison les résultats de leurs recherches à la maitrise en arts visuels et médiatiques. Alors que Zelli réfléchit au rôle des images dans la construction de nos regards sur l’autre, Bortuzzo cherche à faire parler les informations personnelles agglomérées sur les plateformes numériques. Arès, quant à elle, explore une matérialité fragile et précaire à travers une installation activée par une série de performances. En avril, l’événement Passage à découvert permettra, comme à chaque année, d’apprécier les travaux des finissant·e·s du baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’UQAM.

 

Finalement, le plus récent projet virtuel de la Galerie de l’UQAM, 150 ans / 150 œuvres : l’art au Canada comme acte d’histoire se poursuit, alors que Le Projet Peinture. Un instantané de la peinture au Canada, complètera ses cinq années en ligne en novembre 2018.



Conseil des arts du Canada Conseil des arts du Canada

GALERIE DE L’UQAM

Université du Québec à Montréal
1400, rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120
Montréal, Québec
Ouvert du mardi au samedi, de midi à 18h.
Entrée libre