2017_Passage_gVue de l’exposition Passage à découvert 2016, Galerie de l’UQAM

Passage à découvert 2017

Finissantes et finissants du baccalauréat en arts visuels et médiatiques, UQAM

21 au 29 avril 2017
Vernissage : jeudi 20 avril, 17 h 30

[Plus d'informations]

Passage à découvert est l’occasion de découvrir les travaux des artistes contemporains et des pédagogues de demain qui occuperont les musées, galeries et écoles. L’exposition illustre la vivacité créatrice, la curiosité et la liberté des étudiants, et témoigne du professionnalisme des nouveaux diplômés, ainsi que de l’engouement que génèrent leurs projets. Présentée chaque année, cette exposition fait également ressortir la richesse et la diversité des programmes offerts par l’École des arts visuels et médiatiques, laquelle privilégie une formation pluridisciplinaire.

2017_Esparza_gGilberto Esparza, Plantas autofotosintéticas, 2013-2016, détail de l’installation (noyau central)

Gilberto Esparza

Commissaires : Nuria Carton de Grammont et Véronique Leblanc

10 mai au 17 juin 2017
Vernissage : mardi 9 mai, 17 h 30

[Plus d'informations]

La pratique de l’artiste mexicain Gilberto Esparza établit un dialogue stimulant entre l’art contemporain, la science et les nouvelles technologies afin de réfléchir à l’impact de l’activité humaine sur la nature. Créées avec la complicité de chercheurs (ingénieurs, biologistes, roboticiens, etc.), ses œuvres sont des entités hybrides, mi-appareils, mi-organismes, qui abordent divers enjeux de la crise environnementale. Cette première exposition solo de l’artiste au Canada est consacrée à son œuvre la plus récente, Plantas autofotosintéticas, expérimentée depuis 2013 dans les contextes offerts par différentes métropoles. Tandis que Montréal célèbre son 375e anniversaire, cette installation invite à envisager les réseaux d’égouts sillonnant le sous-sol de la ville, d’ordinaire dissimulés et évacués de la conscience publique, comme un système de production énergétique et lumineuse en temps réel, permettant de maintenir un écosystème en équilibre. Une série photographique extraite du projet Plantas nómadas (2008-2013), un robot biologique autonome destiné à vivre aux abords de cours d’eau pollués, sera également présentée à la Maison du développement durable. Plusieurs activités de médiation accompagneront l’exposition et seront annoncées à une date ultérieure.

Appuis

2017_Esparza_appuisfr

2017_BlaisMetivier_gCharles-Antoine Blais Métivier, Pub_1.psd, 2016

Charles-Antoine Blais Métivier. Objet de recherche

Finissant à la maîtrise en arts visuels et médiatiques, UQAM

10 mai au 17 juin 2017
Vernissage : jeudi 9 mai, 17 h 30

[Plus d'informations]

L’omniprésence des interfaces tactiles et la numérisation des contenus médiatiques transforment notre rapport à la consommation et la production d’objets visuels. Alors que les commandes tactiles des appareils mobiles s’accordent aux images pour leur attribuer un aspect matériel et manipulable, le dispositif technologique est quant à lui sublimé par la fluidité de l’interface, dissimulant par le fait même sa matérialité inhérente, au profit d’une relation toujours plus sensible avec son usager. Objet de recherche s’intéresse à la relation intime entre l’utilisateur et son appareil mobile, ainsi qu’aux perceptions synesthésiques acquises par l’accoutumance à ces interfaces personnelles. Par l’entremise d’un dispositif participatif, l’exposition tente de révéler les conquêtes culturelles, voire même politiques, dont les expériences sensorielles des usagers font aujourd’hui l’objet.



Conseil des arts du Canada Conseil des arts du Canada

GALERIE DE L’UQAM

Université du Québec à Montréal
1400, rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120
Montréal, Québec
Ouvert du mardi au samedi, de midi à 18h.
Entrée libre