Lors de sa création en 1969, l’Université du Québec à Montréal a hérité de la collection de l’École des beaux-arts de Montréal, rassemblant des objets d’art d’époques et de provenances diverses, dont une momie égyptienne et près de 3000 gravures d’étudiantes et d’étudiants de l’atelier d’Albert Dumouchel. La nouvelle Collection d’œuvres d’art de l’UQAM fut alors constituée selon le modèle des collections universitaires américaines et envisagée, dès l’origine, à la fois en tant que témoignage de l’enseignement des arts et reflet de tendances actuelles de l’art québécois.

En 1975, lors de la création de la Galerie de l’UQAM, un premier espace permanent a été attribué à la collection sur la rue St-Urbain, jusqu’à ce que le centre d’exposition, renommé « Galerie de l’UQAM », soit relocalisé en 1979 dans les nouveaux espaces du pavillon Judith-Jasmin. Bien que la Galerie de l’UQAM ait toujours eu pour mandat la conservation et le développement de la collection institutionnelle, au cours des années qui suivirent, ce sont les activités d’exposition qui ont été privilégiées. Par ailleurs, au début des années 1980, l’Université s’est dotée d’une politique d’acquisition et d’un règlement offrant un cadre juridique et administratif à la gestion de la collection. Elle a acquis plusieurs œuvres d’artistes reconnus, d’étudiantes et d’étudiants, de même que quelques œuvres d’art public, mais le projet d’envisager la collection dans une perspective plus globale, en fonction des activités de recherche, de création, d’enseignement et de diffusion de l’institution, s’est concrétisé seulement au cours des années 1990. Des gestes ont alors été posés dans le but de mieux définir les caractéristiques de cette collection et ses orientations possibles. Peu après le décret d’un moratoire sur les acquisitions en 1994 – un temps d’arrêt jugé nécessaire –, la collection a fait l’objet d’un inventaire rigoureux et exhaustif à partir de 1997, suivi de l’informatisation des données, assurant par la même occasion une meilleure gestion des nombreuses œuvres en circulation sur le campus.

C’est ainsi qu’à la toute fin de la décennie, une réflexion sur l’avenir de la collection a pu être menée pour donner lieu à la préparation d’une nouvelle politique d’acquisition, à la reprise des activités d’acquisition et à l’amorce de plusieurs projets de diffusion. Ces initiatives visent une meilleure appréciation de ce bien collectif que représente la collection institutionnelle, mais aussi une reconnaissance de l’apport significatif du domaine des arts visuels à la communauté universitaire, que ce soit en regard de la recherche, de l’enseignement, de la vie culturelle de l’UQAM ou de son rayonnement national et international.

Pour avoir accès à toute la collection d'œuvres d'art de l'UQAM, consulter la base de données du RCIP (Réseau canadien d'information sur le patrimoine).



Conseil des arts du Canada Conseil des arts du Canada

GALERIE DE L’UQAM

Université du Québec à Montréal
1400, rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120
Montréal, Québec
Ouvert du mardi au samedi, de midi à 18h.
Entrée libre